Après un aperçu global de la destination Chili (voir l’article), rendez-vous cette fois dans l’un de ses plus beaux sites naturels, la région de San Pedro de Atacama. Ce dernier est un village de 5.000 habitants appartenant à la IIIème région d’Anfotagasta dans le Nord-est du Chili. Il est situé au pied du tronçon de la Cordillère, limitrophe avec l’Argentine et de la Bolivie.

Du haut de ses 2.438 m d’altitude, San Pedro de Atacama se trouve aux abords du désert d’Atacama. En raison de sa situation, le village est l’étape et le point de chute idéal pour se lancer à la découverte de cette partie magnifique du Chili. Il permet de concilier l’utile à l’agréable dans une région désertique qui n’offre que très peu d’oasis de repos comme celui-là. Et s’il n’est pas sis en plein cœur du désert d’Atacama, il dévoile déjà certains de ses plus beaux secrets par le biais des paysages lunaires de ses alentours.

Les traditions et l’effervescence culturelle qui l’animent toute l’année place San Pedro de Atacama au rang des incontournables du pays. Ce beau village charme notamment par sa beauté authentique. Les petites places qui le parsèment, les jolies ruelles qui y mènent et les maisons d’adobe qui les bordent forment un microcosme enivrant et pittoresque pour celui qui y séjourne un moment. Son église de San Pedro, avec son architecture coloniale et sa charpente en bois de cactus, est par ailleurs classée au monument national.

San Pedro de Atacama, charme peu importe la saison

Son climat présente les mêmes caractéristiques que celui d’un désert d’altitude mais moins extrêmes. De Juin à Aout, l’hiver présente une température qui oscille de 4°C à 22°C, alors que de Janvier à Mars, on est en plein été cette fois-ci, avec des températures qui vont de 17°C à 27°C. C’est également durant la saison estivale que l’on remarque les plus fortes dépressions pluviométriques : des pluies et des puissants orages électriques fendent la voute céleste du désert.

Peu importe la saison, il est impératif de respecter certaines précautions basiques lorsqu’on s’aventure dans le désert d’Atacama : pour les excursions, il faut partir tôt le matin avec des réserves d’eau suffisantes et se protéger efficacement contre les fortes radiations solaires de la région. Le mal des montagnes peut surprendre certaines personnes dans cette région d’altitude, ainsi il est recommandé de se prémunir également pour ce cas de situation. La mastication de la feuille de coca est le remède le plus répandu dans la culture autochtone et s’avère très efficace !

Aux alentours de de San Pedro de Atacama, on peut partir en excursion à découverte de certaines merveilles naturelles telles que la Cordillère de Sel, les vallées de la Mort et de la Lune, les salars d’Atacama, de Tara et de Aguas Calientes, les geysers du Tatio ou encore les lacs Miñique et Miscanti… Mais également vers d’autres villages dont la beauté authentique préservée mérite un détour. Ainsi vous pourrez rencontrer sur votre chemin le village préhispanique de Socaire, le village de Chiu Chiu avec sa belle église de San Francisco, ou encore le pont suspendu à 105 m au dessus du Rio Loa, du village de Conchi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *